bandeau casedi CSE web
AVERTISSEMENT : Toute ressemblance avec des personnes existantes est inévitable, mais indépendante de notre volonté !

Avenir d’un salarié qui se défonce au travail pour son entreprise

 avenir1

 

Ambiance sombre :

Une fusion de régions, une étude d’impact humain qui affiche un impact fort, un salarié qui s’investit pour changer de métier et qui réussit, une organisation et un environnement de travail chamboulés, un arrêt de travail long…très long… une visite de reprise auprès du médecin du travail qui pose un diagnostic d’inaptitude au travail… sur le site, mais pas ailleurs.

 

avenir2

Ambiance fumeuse :

Le DRH explique que s’il faut remonter dans les entretiens passés par le salarié pour trouver des réponses à des situations actuelles …alors là… là … il n’y avait pas pensé !

La direction s’épuise à trouver un poste de reclassement. En vain ! Que se passe-t-il ? Le salarié refuse de faire encore un effort… un nouvel effort… un effort supplémentaire.

avenir3Ambiance noire :

Face à une situation de cette nature, comment voyez-vous la fin du scénario ?

Et bien… Un licenciement pour inaptitude.

Ben, quoi… ça vous choque ?

Nous, oui, et nous l’avons fait savoir.

 

 

Plateforme Numérique de Services : c’est le progrès, on vous dit !

PNS

La direction prépare depuis quelques mois la numérisation d’une partie des activités de l’Agence : un portail internet permettant aux porteurs de projet de soumettre un dossier de demande d’aide, grâce à la collecte de tous les documents nécessaires.

L’idée est que si les partenaires présentent correctement leur dossier, les ingénieurs et gestionnaires ADEME vont gagner du temps.

Un développement informatique a donc été réalisé, une application en ligne est en cours de tests en DR Pays de la Loire.

Si la CFDT trouve l’idée séduisante a priori, nous restons attentifs à ce que la mise en œuvre ne soit pas contre-productive pour les salarié.e.s concerné.e.s.

Car cela va amener un changement important dans les méthodes de travail. Pour les ingénieurs d’abord, qui risquent de perdre une partie du contact direct avec les bénéficiaires, et pour les gestionnaires ensuite, qui vont devoir jongler avec les informations issues de différentes sources (relation avec OPALE, etc.), et encore modifier leurs pratiques…

La direction nous dit que les gestionnaires pourront voir leurs compétences évoluer vers des tâches d’assistance technique. Certes, mais avec quelle reconnaissance professionnelle et salariale ?

Le processus suivant son cours, il est prévu une mise en production en juin prochain. La formation des équipes sera assurée par les manageurs accompagnés par un consultant externe… tout cela en télétravail, bien entendu !

Le CSE sera consulté en mai. Nous restons à votre écoute pour élaborer notre avis et notre vote.

Un COP 2020-2023, mais conçu avant le COVID

imageCOP

Le nouveau COP (contrat d’objectifs et de performance) va engager l’ADEME avec l’État sur des indicateurs à suivre et des objectifs à réaliser pour les années 2020 à 2023.

II a été élaboré tout au long de l’année 2019 avec des échanges avec les élus ; certaines de leurs propositions ont même été reprises.

Même si les élus CFDT étaient favorables à certaines grandes orientations de ce COP dont les objectifs sont ambitieux, et qui pourraient donc donner de l’ambition à l’ADEME pour conduire la transformation nécessaire de nos modes de vie pour arriver à une société sobre et neutre en carbone en 2050, les élus CFDT ont voté contre le COP car :

  • Il entérine la baisse des effectifs : - 66,6 ETP entre 2019 et 2023 ! (- )
  • Il prend peu en compte la vie interne de l’entreprise (nouvelle convention de travail, égalité, QVT), ce qui risque d’impacter le climat social.

Par ailleurs, ce COP a été conçu avant l’épisode du COVID et devra sans doute rapidement évoluer pour s’adapter à la situation sociale et la situation économique du plan de relance, occasion pour l’ADEME d’être moteur de la TEE, et non suiveur du BAU (business as usual), sur ses thématiques.

 

Fonctionnement et commissions du CSE

Commissions du CSE :

Nous nous apprêtions à voter pour les candidats aux commissions du CSE, en complément des commissions « santé sécurité et conditions de Travail » (SSCT) et « économique » déjà dotées de leurs membres.

Parmi ces commissions, il y a :

  • Des commissions obligatoires : égalité professionnelle, formation et logement ;
  • Une commission facultative, la commission activités sociales et culturelles.

Pour cette dernière, la DRH, toujours dans sa grande bonté en matière de dialogue social, nous rappelle qu’elle ne donnera pas de moyens supplémentaires (comprenez des heures de délégations). Mais nous fait savoir que pour le reste, le CSE fait ce qu'il veut !

Un vote à bulletin secret ayant été demandé par les autres organisations syndicales, ces votes n’ont pas pu se tenir. En effet, la session se tenant par skype et la DRH n’ayant pas été prévenue, n’était pas en mesure de réaliser des questback à la minute.

Nous ne comprenons toujours pas l’intérêt de ce vote secret, étant donné qu’il y avait autant de candidats que de places à pourvoir dans chacune des commissions et que le vote n’a permis par la suite que de voter « pour » ou de s’abstenir… Tous les candidats ont donc été élus !

Fonctionnement du CSE :

La CFDT a sollicité le bureau du CSE concernant l'absence de fiche de paie des salariées du CSE depuis janvier 2020 : Est-ce une défaillance du comptable ? Si oui, la question se pose de garder ce prestataire. Sinon, que se passe-t-il ?

La réponse a été : « cette demande est déplacée ! Vous feriez mieux de prendre des nouvelles de la santé des salariées du CSE. Pendant cette période de confinement, vous devriez avoir autre chose à faire… ».

Nos élus ont alors tenté de répliquer : « Si nous avions eu une préparation intersyndicale hier, bien évidemment que nous nous aurions demandé des nouvelles des salariés et abordé ce sujet entre nous. Mais vous avez annulé cette réunion. Pour ce qui est de l'absence de fiche de paie, cela ne date pas de la période de confinement mais depuis la fin de l'année 2019. Ce sujet est d'importance, quel que soit le moment... ».

Mais le DRH, en parlant plus haut et plus fort qu’eux, a empêché les élus CFDT de se faire entendre, prétextant que ce point n'était pas à l'ordre du jour,.

Nous étions pourtant bien au point de l’ordre du jour « fonctionnement du CSE ». Cette attitude du représentant de la direction est inacceptable et s’apparente au délit d’entrave.

C’est là où les limites de la visio conférence prennent toute leur ampleur… ou seraient-ce celles du dialogue social vu par la DRH ?

Actualités confinées

Après en avoir discuté avec les syndicats, la direction a présenté aux élus le projet de note sur les prises de congés. Ces dispositions sont favorables aux salariés et la CFDT s’en félicite. Elle a néanmoins demandé à la direction d’effectuer une veille rapprochée pour certains salariés qui commencent à avoir des difficultés et commencent à ressentir un éloignement progressif.

Ce qui nous inquiète également est la forte aug-mentation de travail de gestion à prévoir lors du retour à une activité habituelle, en particulier la reprise de tous les contrats en version papier… Nous avons donc demandé à la direction de planifier autant que possible cette reprise avec le plus de simplifications et sans accabler les personnels.

confine1

 

Prochaine réunion : le 21 avril, forcément en visio… En attendant prenez soin de vous.

Vos élu.e.s CFDT restent à votre écoute !

 

Titulaires

Suppléants

Céline LUDA

Angers

Brigitte ABIKHALIL

Angers

Muriel ALAMICHEL

Angers

Alice GUEUDET

Angers

Christophe HEVIN

Occitanie - Toulouse

Norbert BOMMENSATT

Montrouge

Isabelle MIGLIORE

Valbonne

Alexandra GENTRIC

Angers

Olivier THEOBALD

Angers

Jacques-Olivier BUDIN

Angers

Sophie ROLANT

Valbonne

Yolein FLAGEAT

Valbonne

Dominique FOURTUNE

Nouvelle Aquitaine
Limoges

Luc BODINEAU

Angers

Mila GALIANO

Valbonne

Céline COCULET

Nouvelle Aquitaine Bordeaux

Pour nous écrire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retrouvez-nous sur notre site : http://www.cfdt-ademe.fr/

Et sur twitter : @cfdtademe

 

 

 

 

 

Les derniers Ça s'est dit ...

Les DP, c'est fini !